Aller au contenu principal

 

"Produire autrement" aux Jardins du Pflixbourg

 

Le maraîchage biologique intéresse de plus en plus de citoyens, qu’ils soient désireux de se reconvertir professionnellement ou qu’ils soient soucieux d’agir en faveur de la production de denrées alimentaires locales dans le respect de l’environnement.
L’enseignement agricole est appelé à y jouer un rôle crucial, en menant des expérimentations et des démonstrations pour de nouvelles références, notamment en matière de production de légumes.

En somme, il s’agit d’appréhender la production agricole avec une approche système, c'est-à-dire de faire naître des systèmes de production intégrant dès le départ productivité et respect de l’environnement :

  • Etre économiquement viable, notamment pour qu’il soit à l’image des ateliers de maraîchage chez les professionnels.
  • Correspondre aux caractéristiques des projets d’installation en maraîchage dont il se veut un exemple : maraîchage diversifié, vente directe, surface de production entre 1 et 3 hectares.
  • Suivre les règles de l’agriculture biologique, mode de production respectueux de la qualité de l’eau et encouragé au sein de l’enseignement agricole.
  • Offrir de nombreuses possibilités de mise en situation pédagogique, l’atelier étant un support pour former au maraîchage biologique.

 

Nos démarches d'expérimentation et de recherche

L'exploitation s'est engagée dans des démarches d’expérimentation de qualité avec:

  • L’association des professionnels horticoles alsaciens, FLHOREAL, dans le cadre du réseau ASTREDHOR

  • Le Biopôle de Colmar, pour la constitution d’une plateforme technologique AGROSYSTEMES, vectrice de nouvelles technologies.

Après avoir testé et adopté la protection biologique intégrée dans la conduite de ses productions horticoles, l’exploitation s’est engagée dans la démarche Géranium Certifié.

 

Sur le pôle maraîchage: le projet SEFerSol Maraîchage Bio

 

Ce projet vise à concevoir, tester et évaluer des stratégies innovantes d’entretien de la fertilité du sol en maraîchage biologique. Ces stratégies, traduites en systèmes de culture (successions de culture et leurs itinéraires techniques), s’appuieront sur des innovations et des pratiques des maraîchers.
Le projet SEFerSol permettra d’améliorer les connaissances sur les pratiques des maraîchers biologiques, en particulier sur la fertilité des sols, d’innover sur le matériel adapté au maraîchage biologique, de développer les outils innovants, de produire de nouvelles références et méthodes en maraîchage.