Aller au contenu principal

Actualités

Geg, un « blagagiste » engagé

En route  vers le salon du livre de Saint-Louis, Georges Grard, alias Geg, a fait une escale à Rouffach,  invité par la documentaliste Claire Klein pour venir parler de sa bande dessinée « La bande à Ed » à la classe de seconde professionnelle . Après avoir eu un élève handicapé moteur, il décida d’écrire « La bande à Ed »,  pour mettre fin à un tabou. Dans cet ouvrage, une bande de copains se forme dans un univers urbain, chacun se distinguant par une différence qui lui  rend la vie plus difficile : paralysie des jambes, obésité, cécité... et blondeur ! Ensemble, ils vont former un groupe tolérant et surtout altruiste, des mousquetaires, en somme. « J’ai écrit  cette BD pour les valides, pour les sensibiliser au handicap, parce qu’il faut vraiment qu’on facilite la vie des handicapés », rendant ainsi   les lycéens attentifs aux difficultés quotidiennes des personnes en situation de handicap.  « Les rencontres, dans nos vies, sont déterminantes » a-t-il expliqué.