Aller au contenu principal

Actualités

Musicalta : un festival et de beaux concerts

L'Alsace 10/6/2017

Pendant trois semaines, à partir du 18 juillet prochain, Rouffach va vivre à nouveau au rythme des concerts et autres manifestations de Musicalta.

Le directeur artistique du festival, Francis Duroy sera, comme tous les ans, au four et au moulin

Le 18 juillet prochain, le rideau se lèvera sur la vingt-deuxième édition du festival Musicalta. Ce ne sera cependant que la dix-huitième à Rouffach, où, né à Labaroche et aux Trois-Épis, il est arrivé en 2001. Rouffach où le festival trouve des conditions idéales pour sa face cachée : l’académie, qui rassemble, bon an mal an, en deux sessions, près de trois cents jeunes
musiciens venus du monde entier. De jeunes musiciens qui viennent travailler intensément leur instrument avec une cinquantaine de professeurs de renom.


La possibilité de disposer des locaux du lycée agricole pour l’hébergement et les salles de cours, une position centrale dans le département, des lieux historiques pour les concerts, une équipe de bénévoles motivés, aguerris et compétents, et une municipalité toute entière acquise à un événement qui donne une très belle image de la ville jusqu’en Corée ou au Japon : autant d’éléments qu’il n’est pas facile de rassembler ailleurs.


Directeur artistique du festival et de l’académie, Francis Duroy le reconnaît volontiers : « Rouffach en 2001 a été un second souffle, la manifestation y a trouvé des capacités d’accueil adaptées aux publics et un patrimoine naturel et architectural d’exception situé idéalement sur la route des vins. »

 

Compositeurs d’aujourd’hui et invités prestigieux

Pour la dix-huitième fois, le duo Florence Lab-Francis Duroy pourra vérifier que le pari de faire vivre un festival de musique ambitieux loin des cités n’était peut-être pas si fou que cela.


La réussite tient sans doute aussi à la philosophie du festival : faire se côtoyer les plus grands chefs-d’oeuvre de la musique du XVIIIe au XXe siècle, avec la création contemporaine, les musiques actuelles ou encore la musique électro acoustique, avec la venue de compositeurs d’aujourd’hui, comme Philippe Leroux, Michaël Levinas, Paul Mefano, Thierry Blondeau… Mais il ne suffit pas d’aborder les oeuvres des plus grands compositeurs. Il faut leur donner des interprètes de qualité.


Des invités prestigieux se succéderont à l’église Notre-Dame : le Fine Arts Quartet, Gilles Apap, Philippe Bernold, la Philharmonie de Baden-Baden, Edgar Moreau, Jean-Frédéric Neuburger, Alexandre Tharaud, le Quatuor Debussy, Michaël Levinas, Brigitte Engerer, Emma Johnson… l’occasion pour le public d’assister à de très beaux concerts, et aux jeunes musiciens de côtoyer l’excellence dans leur apprentissage.


Malgré un contexte économique de plus en plus délicat, le festival Musicalta offrira une nouvelle fois une série de concerts de haut niveau.


Du mardi 18 juillet au vendredi 4 août, les mélomanes auront le choix entre huit concerts (mais rien ne les empêchera d’assister à plusieurs, voire à tous), entrecoupés d’autres événements musicaux, notamment des auditions données par les élèves, à Rouffach et dans d’autres églises des environs.


•Mercredi 19 juillet, à 20 h, à la médiathèque de Rouffach : conférence « textures et time-cloud », Filippo Zapponi, compositeur.


•Lundi 24 juillet, à 15 h, salle des fêtes du centre hospitalier : carte blanche aux étudiants du festival.


•Lundi 24 juillet, à 17 h, à l’église de Pfaffenheim : carte blanche aux étudiants de l’académie du festival.


•Mardi 25 juillet, à 11 h, salle des Marronniers à Éguisheim : carte blanche aux étudiants de l’académie du festival.


•Mardi 25 juillet, à 20 h 30, à l’église de Rouffach : orchestre à cordes et choeur de l’académie du festival, direction Maude Georges.


•Dimanche 30 juillet, à 17 h, à la médiathèque de Rouffach : conférence « les Callinet, facteurs d’orgues », Julien Debosse, organiste et musicologue.


•Jeudi 3 août, à 17 h, à l’église de Gueberschwihr : carte blanche aux étudiants de l’académie du festival.


•Jeudi 3 août, à 20 h 30, à l’église de Rouffach : orchestre à cordes et choeur de l’académie du festival, Florent Mayet, direction.


•Vendredi 4 août, à 17 h, à l’église d’Éguisheim : carte blanche aux étudiants de l’académie du festival.

 

 

L’Alsace 10/06/2017