Aller au contenu principal

Actualités

Les élèves de 1ere S à la Journée Européenne

Participation des élèves de 1ère S du Lycée agricole de Rouffach et des élèves de la classe Abibac du lycée français Rückertgymansium à la Journée Européenne organisée par le BRECI, avec le soutien de l’OFAJ

 

À la suite de la proposition du Bureau de Relations Européennes et de la Coopération internationale de faire participer une classe de l’enseignement agricole à une Journée Européenne, la classe de 1ère S du lycée agricole de Rouffach a choisi d’articuler son voyage d’étude autour de cette thématique en retenant la destination de Berlin, du 3 au 9 juin 2019. A l’occasion de ce déplacement, la classe a pu découvrir les traces de l’histoire à travers la visite de la ville et rencontrer une classe de jeunes allemands du même âge au siège du ministère de l’agriculture allemand.

         La matinée du mardi 4 juin a été consacrée à la sensibilisation des jeunes à la citoyenneté européenne à travers la tenue d’un mini conseil de l’Europe autour du thème du bien-être animal. Les élèves de 1ère S ont ainsi rencontré leurs homologues allemands au Lycée Rückert Gymnasium, une classe de 1ère Abibac encadrée par leur enseignante de français Mme Moeller. Après des présentations sous forme de jeu de mémoire sur les principaux sites remarquables de Berlin animée par Mme Baumann, animatrice du réseau Allemagne, Autriche et Suisse auprès du BRECI, chaque élève a travaillé sur l’élaboration d’un label pour le bien-être animal. Afin de se mettre d’accord sur les critères de qualité répertoriés sur une fiche q-sort, chaque groupe « parlementaire » binational a statué sur un cahier des charges précis et crée un nouveau label garantissant le bien-être animal. Après un vote en bonne et due forme, le label retenu a été mis à l’honneur, gageons qu’il inspirera les parlementaires pour la réalisation du véritable label ! Afin d’animer les débats, Vincent Rouseval du Réseau Éducation à la Citoyenneté et la Solidarité Internationale (RED) a joué le rôle de commissaire européen à l’agriculture et a lancé le chantier de travail en précisant que le nouveau label européen devra informer les consommateurs sur les conditions d’élevage et le respect des animaux.

L’après-midi les deux classes ont été accueillies dans les locaux du ministère de l’agriculture. Après un panorama de l’agriculture allemande présenté par Mme Neuwerth, cheffe du bureau 611 pour les Relations avec les États européens et le Parlement européen, Mme Valérie Dehaudt, fonctionnaire d’échange auprès du ministère de l’agriculture allemand, a brossé un tableau synthétique des missions du ministère de l’agriculture en France. Les élèves ont ainsi pu découvrir les points communs et les divergences entre les deux ministères, tout en mettant en pratique leur connaissance du vocabulaire technique grâce à un quiz sur les spécificités agricoles françaises. A travers une définition franco-allemande de la bio-économie, Mme Dehaudt en charge de cette thématique, nous a sensibilisés à la valorisation des ressources naturelles, une préoccupation d’actualité commune aux deux pays et en lien avec l’agroécologie. Afin de présenter les actions mises en œuvre dans le cadre du Salon International de l’agriculture à Paris, Mme Baumann a diffusé une vidéo pour familiariser les élèves avec les épreuves internationales du concours des jeunes européens (pointage bovin et commentaire de dégustation de vins français). Cette année les candidats Allemands et Suisses se sont distingués en remportant les premières places, peut-être y aura-t’il de nouveaux candidats motivés pour l’an prochain ?

Afin d’appréhender les enjeux de l’agroécologie, les élèves ont ensuite participé en petits groupes franco-allemands au jeu de carte Agrochallenge (aux éditions Educagri) animé par M. Vincent Rouseval de l’association RED (Réseau d’Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale). Les cartes traduites dans les deux langues, représentent des situations-problèmes en lien avec l’agroécologie : l’objectif étant de trouver la carte « solution » répondant au problème posé. Grâce au soutien des animateurs de l’OFAJ (Ann-Charlotte Coussi, stagiaire à l’OFAJ et un étudiant Volontaire) ainsi que des enseignants, Mme Juncker, professeur d’agronomie au lycée agricole de Rouffach et Mme Moeller, enseignante de français au lycée Rückert de Berlin, les élèves se sont investis pleinement et ont mis en pratique leurs connaissances sur les problématiques environnementales de façon ludique.

Un grand merci au Ministère de l’Agriculture allemand qui nous a fait l’honneur de nous accueillir dans ses locaux.                                                                        

                                                                                                        Audrey Baumann